La Société
en quelques mots...

En Haut de l’Affiche :
des « formations à vivre »
pour les métiers du management et de la vente, renforcées par la puissance de l’improvisation appliquée au développement des compétences.

La différence : les résultats sur le terrain. Des apports plus facilement intégrés et le plaisir d’apprendre. Des équipes fortes et soudées grâce à des événements mémorables.
Vos acteurs sont plus compétents, motivés et heureux !

Blog |

Article des echos à partir de l'interview de Sylvaine Messica "La spontanéité pour mieux diriger"

LIEN VERS L'ARTICLE LES ECHOS

*****

Managers : coachez vos sportifs-vendeurs !

Un article de Sylvaine Messica (lien ci-dessus)

Former vos commerciaux, nous savons bien le faire et ce que nous proposons aussi est de mettre en place une structure apprenante autonome en formant les managers commerciaux à devenir coach !

****

Indian summer, 2015, AIN in Montreal Canada

by Sylvaine Messica

Like everytime and more than possible, I join my people for a conference week : The Applied improv network conference. I discover AIN, this movement in movement 6 years ago and 7 years after to start applying improv to leadership and training. Each time is a great time of connection, playing and research. Some of expert applying improv to leadership, some other help diseases, some other to social cause, and everyone have the same behaviour, open mind, listenng, playing ! The community works in co-building for certification and spread the power of improvisation apply to change in a better life.

Sylvaine Messica is the first french facilitator, engaged and certified practionner in Applied improv,  powerful, playful and alive changement net work ! It's great to find a community like you wich share yours values and creativity ! This year, Sylvaine had done is keynote in a workshop form : "The charisma of spontaneity" with a new experience of apply improv. This is the testimonial of Arthur Kruisman from Netherlands  "I had the privilege to attend a workshop from Sylvaine during the 2015 AIN conference in Canada. The passion and drive of Sylvaine is really a pleasure to see. Her theoretical and practical knowledge is superb and her ability to connect with people is marvelous. She is not afraid, she doesn't hold back. Loved to be in her workshop and experienced a deep connection with my essence. Thanks a lot Sylvaine"

Sylvaine met a very good friend, Julie Ostrow, from USA, who talks in this tv show of applying improv to resolve conflicts....http://woodtv.com/2015/10/16/laughter-is-really-the-best-medicine/

****

L'été apprenant de EN HAUT DE L'AFFICHE

Nous participons cet été à une convention internationale de conférenciers sur le leadership, à Washington DC, pour partager avec nos pairs du monde entier à propos des meilleures techniques de facilitation et du leadership aujourd'hui !

*****

C'est quoi la facilitation ?

Vous allez organiser une convention prochainement... Vous avez des chiffres à leur montrer, des choses à dire, un changement à accompagner humainement ! Le lieu est booké et vous avez déjà peut-être une agence. Vous rêvez de changement, plutôt d'évolution... Vous aimeriez que vos équipes soient acteurs du changement, vous souhaitez qu'ils contribuent à la valeur ajoutée de votre entreprise. Notre expertise pédagogique de l'accompagnement au changement, nous a conduit à devenir facilitateurs. Un changement ne se décrète pas... Il peut se faciliter !

La facilitation, c'est ne pas induire des messages, c'est plutôt faire émerger le message du groupe. C'est l'accompagnement au changement ou à l'innovation le plus efficace car vos équipes agissent et deviennent le changement ! EN HAUT DE L'AFFICHE est devenu depuis quelques années un spécialiste de la facilitation grâce à sa polyvalence, son expertise pédagogique et sa créativité. Facilitateur de votre évènement, spécialiste de la créativité et de la communication pédagogique "fun" qui fait bouger vos équipes dans le bon sens, la souplesse et l'humour. L'émotion est la meilleure façon de marquer les esprits et de rendre les acteurs de votre entreprise vraiment acteur. Nous co-concevons votre projet de facilitation personnalisé : une équipe dédiée vous sera proposée composée de nos facilitateurs et de notre facilitateur graphique, parfois aussi de notre équipe de comédiens improvisateurs professionnels ou d'artistes toujours dans l'esprit de servir l'objectif opérationnel. Votre évènement ne ressemblera à aucun autre ! Notre force est de suivre ce projet de facilitation par un parcours de formation ou du coaching.

A quoi sert la facilitation graphique ? La facilitation graphique par Philippe-Elie Kassabi

 

****

Inspiration, expiration... Improvisation !

par Sylvaine Messica

Le "oui et" un outil universel de l'improvisateur

Vous connaissez le Oui et..., non pas le oui mais..., le OUI ET... ou YES AND... C'est notre outil universel à tous dans le monde de l'improvisation et de l'improvisation appliquée, applied improv ! Et bien, chers partenaires, chers confrères, utilisons-le ensemble ef faisons grandir notre marché, ensemble.

Partageons nos idées, notre grain de folie, et créons ensemble une inspiration, pas un copié-collé de site à blog, genre "c'est moi qui l'ai fait" ! Devenons ensemble ce que nous disons d'être aux autres, des êtres extraordinairement coopératifs qui apprennent cela au monde qui les entoure. Pour contribuer à faire changer ce monde, changeons également.

Pourquoi changer ? Car je n'ai jamais vu un mouvement solidaire qui peut marcher si chacun trace sa route de son côté. Or, c'est ce qui se passe aujourd'hui et c'est un danger pour notre crédibilité. L'improvisation ne nous appartient pas ! Elle est au service des hommes. Elle est en nous tous, certain la développe, d'autres la contrarie, c'est une nature qui ne demande qu'à s'exprimer. Alors unissons nous dans cette grande improvisation !

Les innovateurs, la perle rare !

Savez-vous qu'il y a 95% d'imitateurs pour 5% d'innovateurs !

Pour faire vraiment partie des 5% d'innovateurs, il faut avoir le courage d'inventer sans oublier la réalité. Bien entendu, ce n'est pas toujours facile de parler d'improvisation appliquée tout en entraînant l'opérationnel et le management. Comme vous, j'ai essuyé des plâtres, casser des murs, plu ou déplu, rassuré et parfois surpris !

Depuis 2016, je suis heureuse d'avoir réussi à crééer le groupe français Apllied impro, improvisation appliquée, en français qui réunit des praticiens constructifs et généreux.

Pour coopérer et connaître pleinement les bénéfices du OUI ET... Contactez-moi

 

****

Manager l'optimisme, celui de vos équipes et le vôtre !

Un article de Sylvaine Messica (lien ci-dessus)

Depuis plusieurs années, En Haut de l'Affiche est précurseur en formation professionnelle sur l'optimisme destinées aux équipes et aux managers, on parle de leadership positif. Sylvaine Messica anime aussi des conférences sur l'optimisme. pour booster l'optimisme de votre entreprise, nous vous proposons de commencer par mieux vous connaître car les solutions sont apportées sur mesure.

 

****

L'improvisation appliquée, une tendance sociale et managériale puissante

Par Sylvaine Messica

L'improvisation ou l'impro est une école à part entière qui forme des acteurs talentueux rencontrés "sur la patinoire" d'un match d'improvisation ou d'autres formes de spectacles d'improvisation. 

L'impro n'est pas qu'une école de formation d'acteurs atypiques, c'est une école de la vie, car c'est l'école de l'adaptation. Tous les principes appliquant les principes de l'impro tournent autour de l'adaptation. Voilà pourquoi l'impro est une réponse actuelle dont chacun a besoin pour dépasser ses difficultés. Dans certains cas, cela se veux être l'école de la coopération... Là, c'est propre aux entraîneurs et aux joueurs, car j'ai relevé parfois un jeu de performance qui ne va pas dans le sens du soutien de l'autre. C'est une des raisons pour lesquelles, j'enseigne l'improvisation avec des valeurs fortes, "l'improvisation appliquée" à des objectifs individuels et collectifs de formation professionnelle, sans but de spectacle. C'est la démarche qui intéresse mes apprenants, celle qui rend créatif dans l'instant !

L'impro : école rebelle qui déformate les modèles

La révolution "improvisation" s'oppose dans sa pédagogie au théâtre classique, qu'elle aime car elle valorise tous ces auteurs et peut même les faire découvrir aux nouvelles générations. L'impro est venue déranger le théâtre classique dans son statut ancestral et hiérarchique, défendant une oeuvre écrite avec un premier rôle et des rôles secondaires. Je me rappelle que nous avions invité un professeur de théâtre classique à un de nos matchs d'impro qui utilisait ses influences pour empêcher notre atelier d'impro d'ouvrir dans le même lieu que ses cours de théâtre. Après avoir vu 5 minutes du match d'impro, il s'est levé, comme pour montrer à tous sa supériorité. Aujourd'hui, il utilise la mention "impro" pour vendre ses cours... Et quand j'ai commencé mon métier de formatrice, j'ai rencontré un comédien-formateur qui dénigrait l'impro. Aujourd'hui, il revendique  l'improvisation comme pédagogie essentielle. Attention, donc aux faussaires de l'impro utilisant ce terme pour faire du marketing sur leur méthode autoritaire et obsolète, seule la pédagogie et le résultat apporté sont garants d'efficacité.

L'improvisation appliquée : une solution innovante pour les organisations

Voyez-vous aussi le rapport entre le théâtre et  l'entreprise ou organisation ? Un premier rôle, des rôles secondaires, des process... Cela fonctionne, jusqu'à la limite : l'adaptation itérative nécessaire, car nous évoluons sans cesse. Plutôt que de parler de changement, je préfère le terme "évolution", celle-ci est toujours positive, et elle permet aux acteurs de se projeter.

Aujourd'hui, il existe même une certification"improvisation appliquée", résultat de plusieurs années de travail. Ce terme "improvisation appliquée" veut dire que nous utilisons l'analogie de l'improvisation, en faisant vivre par exemple une expérience autour de l'impro pour atteindre un objectif concret et opérationnel, comme vendre, négocier, manager, prendre la parole, décider, changer, innover ! Ce qui implique évidemment que le consultant ait une autre expertise que l'impro, pour faire des apports. Résultat : c'est efficace immédiatement, pérenne, individuel et collectif. Bonne nouvelle pour les entreprises, ça peut même rapporter beaucoup de performance, de motivation, et du résultat.

Quel est le profil du client qui monte un projet avec application de l'impro ? Ma réponse : Innovateur, curieux, ouvert, courageux, visionnaire, dynamique et humaniste. Ça ne vous rappelle pas les qualités des dirigeants dont l'histoire nous marque positivement ou tout simplement des grands hommes ? La problématique que je rencontre, même quand ces personnalités valident la méthode pédagogique ou l'approche, il y a a souvent d'autres dirigeants centrés sur le contrôle qui paralysent les décisions. J'ai bon espoir, car mes interlocuteurs sont de plus en plus ouverts à l'approche de l'improvisation comme analogie puissante, révélant les points forts et les points de progrès d'une équipe, lui donnant concrètement une solution appliquée dans l'instant, une progression rapide et visible. En 2002, je faisais sourire certains consultants expérimentés avec ma méthode, ils utilisent aujourd'hui le marketing de l'impro.

Gérer la crise et l'incertitude

La réponse à la crise est proche et accessible aux plus audacieux. Nous devons gérer cette situation difficile, et l'impro appliquée à toutes sortes de problématiques offre une réponse adaptée. Sortir de sa zone de confort et y trouver des nouvelles aptitudes est la qualité de ceux qui savent sortir d'une situation difficile comme la crise. Nous pouvons même parler "d'entreprise improvisatrice", un paradigme adapté à la situation d'aujourd'hui.

L'écoute, une stratégie qui rapporte toujours

L'écoute est au centre du process de l'adaptation.

L'écoute, c'est le fait d'écouter, d'entendre et surtout d'accepter, pour s'adapter et ensuite construire avec l'autre et non contre lui (outil : "Oui et.." vs "Oui mais..."). Voilà ce que nous développons. Cette posture d'efficacité n'est pas innée, elle s'acquiert grâce à un travail suivi, une logique de montée en compétence régulière. Le pompier est efficace, sauf qu'il laisse derrière lui des dégâts matériels ou humains. Développer son équipe de façon régulière avec pertinence permet de réduire les coûts, c'est une provocation bienveillante pour dire aux dirigeants que l'investissement se joue sur l'humain et non sur les process ou les logiciels. Soyez un modèle d'innovation pour vos pairs !

****

Papy, En Haut de l'Affiche pour son action avec les jeunes et son livre "Made in Trappes"

Par Sylvaine Messica

Alain Degois est le premier entraîneur qui m'a enseigné l'impro quand j'avais 17 ans, alors que cette discipline pointait tout juste son nez en France, introduite par Leduc et Gravel, comédiens québécois.

Papy a développé un projet pour la ville de Trappes dédié à la jeunesse des quartiers : apprendre à improviser dans un match d'impro, un jeu avec des règles strictes. Il a entraîné et révélé un certain Jamel Debbouze... Papy est un homme marquant de ma vie, un booster, un ami et quelque part ma famille, celle qui m'a accueilli à un moment important. J'ai aussi été sa coach quand il a voulu monter sur scène et improviser à son tour, il a été plus tard entraîneur et parrain de la ligue d'impro que j'ai créée en 1997et j'ai promu ses spectacles sur Paris.

Papy applique l'improvisation comme levier social et le fait avec beaucoup de cœur. Sa démarche permet de travailler sur les problèmes de banlieue par l'enseignement de l'impro...

Nos terrains d'expérimentations grâce à l'outil "impro" ou improvisation appliquée sont parallèles et se rejoignent parfois, le social pour lui et les organisations, pour moi. Nous montons des projets ensemble autour de l'intégration dans l'entreprise...

Nous partageons une vision commune humaniste et l'amour de développer l'humain, grâce notamment à l'adaptation que nous avons fait de l'outil puissant qu'est l'improvisation. Nous travaillons ensemble encore aujourd'hui sur des thématiques comme le handicap et la diversité, toujours traité avec humour bien sûr !

Il vient d'écrire un livre autobiographique "Made in Trappes", "Pourquoi seuls les enfants de la banlieue doivent-ils se justifier d'avoir du talent ?".

****

Sylvaine Messica donne 3 conseils pour booster l'enthousiasme dans le business

****

blog "Horizons Entrepreneurs",

Ecrit à partir des apports de la conférence de Sylvaine Messica : Indépendants, sortez du lot !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la conférence animée par Sylvaine Messica fut haute en couleurs ! Une démonstration par l’exemple de ses trucs et astuces pour avoir une attitude positive et se détacher de la concurrence.

 

● Faites preuve d’enthousiasme, ayez la pêche. Vous avancerez mieux avec le sourire même si d’aucuns essaient de vous décourager : vous avez des « manques » ? Et alors ?! Vous pouvez faire sans ! Ou avec, cela dépend du point de vue…

● Restez humain : on fait tous des erreurs, ne l’oubliez pas.

● Tout projet repose sur une intuition forte, un rêve. Qu’est-ce qui vous définit ? Quelles sont vos envies ? Différenciez-vous. N’oubliez pas qu’il est difficile pour un indépendant de scinder public et privé puisqu’il EST son produit, son entreprise.

● Racontez votre histoire, vous en êtes le héros  : « Il était une fois… », « Mais un jour sa vie changea… », « Depuis qu’il travaille en tant que… », etc. Cela vous aidera à verbaliser votre valeur ajoutée.

● Transformez la contrainte en opportunité : c’est le point central de la vie d’indépendant.

● Créez une activité qui soit la symbiose de vos talents.

● Dans votre contact client : trouvez une phrase d’accroche qui suscite l’intérêt. Ne vous banalisez JAMAIS.

● Au démarrage, nouez des alliances avec prudence. Mais ne restez pas isolé non plus.

● Captez ce qu’il y a autour de vous : observez puis synchronisez, il faut s’adapter aux clients.

● Toujours « sur-satisfaire » tous vos projets à la même hauteur. On ne sait pas de qui viendra la recommandation.

● Ne créez pas quelque chose de trop gros d’emblée : on apprend dans l’action.

● Anticipez, même quand le carnet de commandes est plein. Prenez un contact client par jour.

● Enfin, quand les enjeux sont gros : dé-dra-ma-ti-sez ! Il y a aussi un enjeu pour la personne qui vous fait face. Au demeurant, si elle vous reçoit, c’est que vous êtes légitime.

*****

Comment transformer vos commerciaux en performeurs de la vente ?

Par Sylvaine MESSICA, paru dans Tribu, le magazine des dirigeants commerciaux de France

La crise favorise l’excellence commerciale

Dans une décision d’achat, ce qui fait la différence, à qualité équivalente entre deux marques concurrentes,  c’est le vendeur. Cet adage est encore plus vrai en période de crise, où d’ailleurs la relation commerciale a plus d’importance que le prix.  Acheter moins cher, oui,  mais pas à n’importe quel prix ! Bien sûr la crise est l’objection principale du client, ce qui peut mener faussement notre commercial à brader son prix, par pression des objectifs, au lieu d’argumenter son offre.

Le commercial, le retour du performeur

En observant les commerciaux dans les formations, je remarque que la crise a  la vertu de redonner leurs lettres de noblesse au métier et aux plus motivés. Développer sa performance est stratégique pour l’entreprise et vital pour le commercial.

Notre commercial « anticrise » est donc plus un sportif intuitif de la vente qu’un technicien...

Pour lire l'intégralité de l'article issu du magazine Tribu, télécharger en pdf


*****

Développement personnel

Le symbole du cinéma et de la communication non verbale, Charlie Chaplin, a lu un poème à 70 ans...

Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Charlie Chaplin

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….. Estime de soi


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,
n’étaient rien d’autre qu’un signal quand je vais contre mes convictions.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….. Authenticité


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de vouloir une vie différente et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Maturité


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation, ou une personne,
dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que
ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…..
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle….. Respect


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui ne m’était pas salutaire….
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Amour propre


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les Mégaprojets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime, quand ça me plaît et à mon rythme.
Aujourd’hui je sais que ça s’appelle…. Simplicité


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à toujours avoir raison,
et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui j’ai découvert ….l’Humilité


Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui je vis une seule journée à la fois.
Et ça s’appelle…. Plénitude


Le jour où je me suis aimé pour de  vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon coeur, elle devient un allié très précieux.
Tout ceci est…. Savoir vivre


*****

Abstract from MIT Sloan, Management Review

Strategy as Improvisational Theater

By Rosabeth Moss Kanter

In following the traditional model of strategy development, a company seeks to craft the best possible plan so that it can be handed off for a predetermined course of execution involving a predictable set of events and a specific final goal. This scripted approach resembles traditional theater: The actors speak the same lines and the action comes to the same satisfying conclusion, night after night. The model works well when business is going through a relatively stable period.

The current situation, however, is not stable: Companies are still trying to navigate the technological tsunami created by the Internet. Under the circumstances, it makes much more sense for companies to follow an improvisational model — that is, to throw out the script, bring in the audience and trust the actors to innovate on the spot.

The metaphor of improvisational theater helps executives think about the way in which an entire organization can become an arena for staging experiments that can transform a company's overarching strategy. Harvard Business School professor Rosabeth Moss Kanter lays out the six elements of strategic improvisation and illustrates how companies have made use of each one to get the most out of new technologies. Senior managers who understand these elements can create an atmosphere in which improvisational theater thrives; change then becomes an organic process rather than a painful reaction to circumstances beyond the company's control.

Although this approach does not advocate a big plunge into something totally new, it is anything but conservative. Companies that engage in continual improvisation through innovative projects of all sizes and shapes are much better equipped to explore highly threatening disruptive technologies and embrace quite radical changes.

Rosabeth Moss Kanter is the Ernest L. Arbuckle Professor of Business Administration at Harvard Business School. She is the author, most recently, of "Evolve! Succeeding in the Digital Culture of Tomorrow," from which this article is adapted.