12/11/2019

Faire évoluer le management vers la spontanéité !

Partagez !

 

Cela fait de nombreuses années que je suis passionnée par l’accompagnement des changements majeurs, des transformations, que je forme, coache et enseigne le management avec ma vision particulière d’y amener de l’agilité comportementale, de la spontanéité et de la créativité… Plus on avance, plus je constate, que les modèles de management des entreprises et organisations changent, enfin, qu’ils s’empilent sans vraiment prendre en compte la seule constante déterminante : l’humain !

Plus on écrira des processus pour développer l’humain, plus l’on dépossédera celui-ci de son intuition et de sa spontanéité !

Je me rappellerais toujours, quand on m’a contacté de façon très personnelle pour créer un programme révolutionnaire pour l’ESSEC pour un Master en management Marketing : Former au management par l’expérience humaine et émotionnelle pédagogique, entre autre par l’improvisation appliquée au management, ce qui constituait une partie de ma méthode, qui s’est enrichie encore plus depuis. Ce programme a duré 10 ans. J’étais heureuse de remettre l’humain au centre de la performance de l’entreprise et d’enseigner un management proche du leadership et surtout bienveillant. La bienveillance est au cœur de mes programmes depuis 2002, avec une façon particulière de la transformer. La créativité et l’agilité sont aussi très développés dans mon approche. En 2006, j’ai formé 2000 managers avec mon équipe sur le leadership et le management spontané, mon client, un pionnier en matière de formation et de RH, est aujourd’hui un dirigeant de la formation d’une multinationale et nous développons ensemble des séminaires team building pour ses équipes internationales. Les résultats ont été très impactants sur les managers et leurs équipes.

Aujourd’hui dans les entreprises il y a un certains nombre d’injonctions dont certaines paradoxales :

  • Se transformer et mettre en place le digital
  • Gérer et piloter les changement en leader
  • Transformer les contraintes en opportunités (chapitre du livre)
  • Se centrer sur le client
  • Avoir des valeurs et une QVT (Qualité de Vie au Travail)
  • Etre créatif
  • Etre autonome
  • Etre super-performant
  • Ne pas faire de Burn-out et les éviter dans son équipe

On assiste à un grand mouvement d’Hackathon, d’intelligence collective, d’évènements, je suis d’ailleurs souvent sollicitée ainsi que Philippe-Elie Kassabi, à la facilitation graphique et au desing thinking.

Un élément essentiel manque : le développement d’une super posture qui permettrait de résoudre toutes ses problématiques sur le fond et la forme :

  • Faire innover le management dans l’ensemble de l’entreprise
  • Avoir une vision partagée et surtout incarnée
  • Fluidifier les processus qui sont trop lourds
  • Etre un leader spontané et créatif : et ça ça s’entraîne !
  • Utiliser les intelligences essentielles aujourd’hui pour le leader
  • Avoir un training régulier pour obtenir cette agilité comportementale
  • Faire confiance en des personnalités atypiques et hybride pour y parvenir !

Quand j’accompagne une entreprise sur ces problématiques, elle me donne carte blanche sur le développement des compétences multi-factorielles, et ça produit des résultats ! Aujourd’hui, je monte des séminaires expérientiels team-building et formation “La puissance de la spontanéité” et bien souvent le décideur demande à ce que chaque participant ait le livre à l’issue, cela permet à chacun de poursuivre son développement personnel après avoir développer des compétences managériales et de leader dans la formation expérientielle de EN HAUT DE L’AFFICHE, souvent appuyée par la facilitation graphique faîte en direct et permettant de développer des valeurs et de les graver sur la durée grâce au management visuel. Je crois au développement du manager par le training régulier, tel un sportif de haut niveau doit le pratiquer, avec beaucoup de bienveillance et d’exigence.

La transformation est bien multi-dimensionnelle et continue dans le temps. Le manager d’aujourd’hui, doit se poser la question de son propre entraînement, d’un coaching de son équipe, régulier, même si son entreprise n’y a pas pensé !

10% des managers qui me contactent pour un training individuel, le font à leur retour dans l’entreprise, après avoir fait un burn-out.

Il vaut mieux prévoir cette partie de développement collectif et personnel en amont plutôt que miser la sur-performance et en payer le prix lourd.

L’investissement des entreprises dans les processus de transformation doit porter sur la formation managériale en priorité et sur l’accompagnement de l’ensemble des acteurs.

Le commanditaire de la transformation, doit l’incarner pour être disruptif et penser à cette solution de training holistique. Attention aux fonctions RH trop classiques dans leur approche pour capter intuitivement la qualité d’un consultant. Les belles dissertations sur powerpoint ne permettent pas de réaliser le challenge que vous devez relever : Transformer en accompagnant l’humain et permettant à celui-ci de développer son leadership agile, entre autres…

Alors, quand je rencontre Bülent Uraz, vidéo à voir absolument ci-dessous, un étudiant en école de commerce qui a déjà travaillé dans un cabinet et à l’étranger, et que je comprends qu’il a plus de recul que certains dirigeants sur le management et que nous partageons cette vision du besoin de la spontanéité comme vecteur de changement et de décision, je suis émue et ravie, car ce sont ces jeunes de 25 ans qui vont bientôt diriger… Et je l’espère , transformer le monde positivement !

Vive la libération de la spontanéité dans le management, pour fluidifier les changements, raccourcir les circuits de décision, bref :

Passer du syndrome du mammouth, à l’intelligence du colibri !

La ressource principale est la force humaine et vive, parfois à renforcer et à vivifier !

Merci de partager si vous aimer nos articles ! Echangez et taggez-nous sur Linkedin !