Comment le prêt-à-penser est devenu la norme de la consommation sur internet !

Prêt-à-penser illustration PEK article Sylvaine Messica

Ma vision revendiquant l’authenticité et la spontanéité, donc la pleine créativité va à l’encontre du FORMATAGE qui représente un enfermement de la pensée !

Mais l’humain aime visiblement le formatage car la société de consommation l’y a habitué : codes physiques et spirituels, « les vêtements que nous portons sont le reflet de ta caste » et tout peut y passer comme la religion ou la laïcité, l’éducation, les arts, les sciences, et bien sûr les courants de pensée !

Et si nous consommions l’actualité comme des sushis ?

Les plats japonais ont été mis au niveau de notoriété de la pizza par les chinois ! Il y a une vingtaine d’années, après l’expansion des fast-food américains, puis des restaurateurs chinois ont vulgarisé le restaurant japonais en créant des plateaux normés, avec des numéros, toujours constitués de la même façon : formatée ! Le résultat : le consommateur retrouvent les même produits partout et reste dans sa zone de confort, il a aimé une fois, il s’habitue et recommande la même chose !

Toute notre société de consommation est fabriquée comme ça, d’où le manque d’originalité et même un manque de créativité à déplorer. Même l’intelligence collective qui est pourtant l’activation de la créativité d’un groupe est formatée par les cabinets qui veulent industrialiser leur modèle et vendre plus !

 

Le formatage est donc une façon de générer une addiction pour vendre plus et par la même occasion vous enlever tout esprit critique et créatif ! 

Si je pousse loin ma réflexion nous sommes proches de 1984, de big brother et d’une dictature de la pensée ! 

Le génie créatif est poussé par des lobbies de la communication, c’est rare que la création pure soit alliée au buzz !

Sur mes posts, articles, livres, chansons, je m’attache à cette liberté de pensée même si nous sommes influencé par le monde dans lequel nous vivons et la famille de pensée à laquelle nous appartenons.

Le post « post-modernisme » est le « communautarisme » mais n’y voyez pas un terme religieux ou polémique, si la politique est si fragile actuellement, c’est que nous vivons une crise identitaire très forte comme je l’explique dans « La puissance de la spontanéité ». Tout est fait, sans penser à quelques manigances ou complots, pour que la pensée soit mâchée et il y a plusieurs explications à cela :

  • La perte de repères
  • Le manque de culture
  • Le manque d’habitude de sortir de sa zone de confort
  • Le manque de sens critique

Bref, les conséquences sont graves car elles mènent à la médiocrité consommable sur les réseaux sociaux !

J’ai fait plusieurs tests dans ce sens : poster des créations comme je le fais dans 99% de mes posts, le succès est modéré et enthousiaste, et poster une réflexion bien créée elle, à partir d’une image « polémique » ou « touchante », le succès est fulgurant mais gratuit, sans innovation pure et sans risque. Serais-ce la recette du buzz des réseaux sociaux, même tambouille que la télé-réalité et autre buzz mass marketing ! Prend-on les gens pour des cons ?

Je me rappelle de cet énorme buzz à plus de 100 000 vues, que j’ai fait sur linkedin et que j’ai moi-même stoppé et supprimé. Je voulais interroger les hommes sur l’égalité suite à des nombreux papiers qui décrivent l’homme d’aujourd’hui comme « en souffrance ou en perte d’identité » à cause du féminisme ! Je voulais vérifier et j’ai cherché une illustration de mon propos, je suis tombée sur une photo de défilé de mode, avec un homme en jupe, qui semblait faire la « gueule ». Le buzz est parti très fort à cause de la photo polémique, pas pour ma question… Jusqu’au moment ou une personne à commenté sur le fait que le logo d’un parti nationaliste portugais était inscrit sur le sac de l’homme en photo. L’information a été dure vérifier et un moment, je suis tombée sur cet homme du défilé devenu visiblement politique ! Mes valeurs étaient heurtées et j’avais 2 choix possibles :

Le buzz ou les valeurs ?

J’ai choisi la deuxième solution : mes valeurs, et donc la liberté !

Parfois le buzz est synonyme de valeurs tout comme cette vidéo d’une petite fille philosophe et spontanée que j’ai partagé avec coeur et plaisir. 

Donc en résumé, vous avez 2 possibilités : consommer du pré-mâché à penser ou de la créativité !

Je préfère la créativité et la liberté à la notoriété de pacotille ! Vive la puissance de la spontanéité !