L’improvisation appliquée au développement de votre équipe, une pédagogie qui développe l’agilité !

25/05/2016

L’improvisation appliquée au développement de votre équipe, une pédagogie qui développe l’agilité !

L'improvisation appliquée au développement de votre équipe, une pédagogie qui développe l'agilité

(article écrit en 2009)

L’improvisation : école de la vie

L’impro n’est pas qu’une école de formation d’acteurs atypiques, c’est une école de la vie, car c’est l’école de l’adaptation. Tous les principes appliquant les principes de l’impro tournent autour de l’adaptation. Voilà pourquoi l’impro est une réponse actuelle dont chacun a besoin pour dépasser ses difficultés. Dans certains cas, cela se veut être l’école de la coopération… Là, c’est propre aux entraîneurs et aux joueurs, car j’ai relevé parfois un jeu de performance qui ne va pas dans le sens du soutien de l’autre.

L’impro : collaboration et bienveillance

La révolution « improvisation » s’oppose dans sa pédagogie au théâtre classique, qu’elle aime car elle valorise tous ces auteurs et peut même les faire découvrir aux nouvelles générations. L’impro est venue déranger le théâtre classique dans son statut ancestral et hiérarchique, défendant une œuvre écrite avec un premier rôle et des rôles secondaires. Je me rappelle que nous avions invité un professeur de théâtre classique à un de nos matchs d’impro qui utilisait ses influences pour empêcher notre atelier d’impro d’ouvrir dans le même lieu que ses cours de théâtre. Après avoir vu 5 minutes du match d’impro, il s’est levé, comme pour montrer à tous sa supériorité. Aujourd’hui, il utilise la mention « impro » pour vendre ses cours…

L’improvisation appliquée : une solution innovante pour les organisations

Voyez-vous aussi le rapport entre le théâtre et  l’entreprise ou organisation ? Un premier rôle, des rôles secondaires, des process… Cela fonctionne, jusqu’à la limite : l’adaptation itérative nécessaire, car nous évoluons sans cesse et très vite, et c’est pour cela que l’agilité est devenue indispensable.

Je suis fière d’avoir été parmi les créateurs ayant professionnalisé l’improvisation appliquée au niveau international, résultat de plusieurs années d’échanges, de formations entre pairs, d’investissement mutuel. Ce terme « improvisation appliquée » veut dire que nous utilisons l’outil qu’est l’improvisation pour atteindre un objectif concret, opérationnel et professionnel, qui exclut l’action de réaliser un spectacle. On utilise l’outil à d’autres fins stratégiques et opérationnelles.

Je fusionne l’improvisation avec l’entraînement, pour mieux vendre, négocier, manager, prendre la parole, décider, changer, créer et innover, être leader optimiste, être stratège ! D’autres de mes pairs l’appliquent au développement durable, pour soigner des malades, pour développer l’éducation… Ce qui implique évidemment que le praticien en « improvisation appliquée » ait une autre expertise que l’improvisation, en formation, et dans le métier qu’il forme. L’improvisation appliquée est une haute pédagogie car nous sommes sur un outil pédagogique et une autre expertise. Nous travaillons dans la même direction. Il ne s’agit pas de venir faire faire de l’improvisation à un groupe dans une entreprise, car ça c’est de l’improvisation sans valeur ajoutée.

Impliqués dans l’évolution de notre monde

Quand nous sommes expert en « Applied improv ou improvisation appliquée », nous sommes engagés dans un groupe réel international qui par sa créativité et ses intelligences multiples déploie une stratégie pour améliorer notre monde. Nous défendons beaucoup plus qu’un simple business, à savoir des valeurs et un but !

Heureuse de créer le groupe français d’experts en improvisation appliquée, après quelques années de tentatives. Notre point de progrès en France, la coopération, comparé à nos amis américains ou européens.

L’improvisation appliquée est efficace immédiatement, pérenne, individuelle et collective. Aujourd’hui, je développe même des formations à l’optimisme, au leadership, à l’agilité, entre autres en m’appuyant sur l’application de l’improvisation, et évidemment d’autres concepts (chut :).

Quel est le profil du client qui veut former ses équipes avec l’improvisation ?   Innovateur, curieux, ouvert, courageux, visionnaire, dynamique et humaniste. Ça ne vous rappelle pas les qualités des leaders dont l’histoire nous marque positivement ou tout simplement des grands hommes ?

L’improvisation n’est pas une mode, c’est un savoir-faire très délicat, il s’agit de faire sortir les apprenants de leur zones de confort, cela demande beaucoup de bienveillance, de la psychologie, de l’expertise et de l’éthique.

Gérer l’incertitude avec agilité

Complexité, transformation, tout va plus vite et seuls les plus agiles en trouvent les clés. Nous devons gérer cette situation difficile, et l’impro appliquée à toutes sortes de problématiques offre une réponse adaptée. Sortir de sa zone de confort et y trouver des nouvelles aptitudes est la qualité de ceux qui savent sortir d’une situation difficile comme la crise. Nous pouvons même parler « d’entreprise improvisatrice », un paradigme adapté à la situation d’aujourd’hui.

L’écoute, une stratégie qui rapporte toujours

L’écoute est au centre du process de l’adaptation.

L’écoute, c’est le fait d’écouter, d’entendre et surtout d’accepter, pour s’adapter et ensuite construire avec l’autre et non contre lui (outil : « Oui et.. » vs « Oui mais… »). Voilà ce que nous développons. Cette posture d’efficacité n’est pas innée, elle s’acquiert grâce à un travail suivi, une logique de montée en compétence régulière. Développer son équipe de façon régulière avec pertinence permet de réduire les coûts, c’est une provocation bienveillante pour dire aux dirigeants que l’investissement de l’agilité se joue sur l’humain !

Vous pouvez retrouver cet article, le commenter et l’aimer sur LinkedIn LinkedIn