Les femmes, l’égalité, Simone Veil…

13/04/2018

Les femmes, l’égalité, Simone Veil…

égalité, femme , simone veil

Quand j’étais manager commerciale, j’ai vécu le sexisme de façon assez violente. Mon DG m’a viré car j’étais enceinte, c’était en 2000, « mais ça c’était avant » ! J’ose dire aujourd’hui « grâce » à ce licenciement, j’ai repris mes études pour réaliser un Master en management et je suis devenue consultante et formatrice. Avec recul et un brin d’ironie, je lui dis merci ! « Cher Monsieur, malgré vous, vous m’avez permis de réussir de brillantes études, je suis devenue indépendante et j’ai créé mon entreprise ! Maintenant, j’accompagne des patrons qui ont des valeurs et j’en suis fière. » Mes enfants m’ont donné une force incroyable et l’envie de me battre et d’être libre !

Cette année a été déterminante car j’ai décidé de réaliser mon rêve, j’ai écrit et enregistré une chanson, oui seulement une pour l’instant, car je me produit. Cette chanson, « les filles de Simone Veil », je l’ai écrite en 2015 pour rendre hommage à Simone Veil qui m’a tant inspirée en tant que femme face à cette horde d’hommes à l’assemblée nationale et aussi par rapport à son tempérament rebelle et à sa résilience. Je m’identifie beaucoup à elle comme d’autres femmes et même des hommes. Quand je parle de leaders à des managers lors de mes formations, Simone Veil arrive juste derrière Nelson Mandela dans les choix de leaders les plus inspirants. Un jour, dans le métro, j’observais les femmes, plus particulièrement, et je me disais, nous sommes libres, nous agissons comme bon nous semble, nous avons des enfants si nous le voulons, nous travaillons, faisons des études dans l’ensemble, car ce n’est pas simple encore… Les jeunes femmes font-elles attention à cette liberté ? Elle a été obtenue grâce à des combats menés par nos aînées déterminées à changer le monde et aussi grâce à des hommes bienveillants respectant les femmes et souhaitant qu’elles aient les même droits. Les mères d’aujourd’hui font toutes bien attention à élever leurs garçons dans des valeurs égalitaires ? Alors pourquoi encore tant de harcèlement et de sexisme ordinaire ? Alors pourquoi en 2017, la vague #metoo est apparue ? Alors pourquoi les salaires ne sont pas encore partout égaux ? Alors pourquoi certaines femmes manquent d’estime d’elle-même ?

Alors pourquoi c’est très dur de parler de tout cela lorsque l’on a une image ?

Parce-que le sexisme est bien présent. Combattre le sexisme, c’est combattre toutes les discriminations et ce n’est pas combattre les hommes ! J’aimerais unir les forces des femmes et des hommes pour une meilleure compréhension. Et c’est aussi à force de voir des femmes brillantes fragilisées par certains comportements que j’ai décidé de créer une conférence-spectacle pour les femmes, afin de mettre en lumière ce que nous vivons et de leur donner des solutions. En leur donnant confiance et les contenus de l’affirmation de soi, je suis heureuse d’aider le monde à évoluer et de promouvoir l’égalité et la bienveillance. La première du « pouvoir de l’affirmation » s’est déroulée le 8 mars 2018, à Marseille devant 100 femmes chez Dalkia, la communauté de femmes Med & Elles. L’entreprise a à cœur l’égalité et le bien-être des femmes. J’étais heureuse de donner et de recevoir en retour. Les dirigeants ont beaucoup d’intérêt à sortir du tabou sur le sexisme pour créer une meilleure cohésion et des valeurs.

Un jour une chasseuse de tête m’a dit « vous êtes parfaitement alignée entre le masculin et le féminin, c’est très puissant, vous êtes faîtes pour donner du pouvoir aux autres femmes, vous ne le savez pas encore ». Je ne savais pas quoi faire de cette déclaration, maintenant je sais…

Nous devons faire attention à ne pas tomber dans un combat séparatiste homme/femme, et pour moi, ce qui fera la différence, c’est que les femmes deviennent vraiment solidaires, se soutiennent mutuellement, sans faire ce qu’elles pourraient reprocher aux hommes : de la politique sélective sexiste !

Mon combat est doux, respectueux et bienveillant !

La rebelle bienveillante

Noté et apprécié cet article sur LinkedIn