#3 Être spontané pour développer son charisme

11/04/2016

#3 Être spontané pour développer son charisme

#3 Etre spontané pour développer son charisme

Le dirigeant a tout intérêt à utiliser les leviers de la spontanéité.

Et voici la troisième bonne raison…

(partie 1 de l’article des Echos Business paru le 22/03/2016 et réalisé à partir de l’interview de Sylvaine Messica)

« Le leader spontané est le jazzman de l’entreprise » : Sylvaine Messica, fondatrice de En haut de l’Affiche (coaching de leaders et négociateurs) nous explique pourquoi un patron, qui est aussi chef d’orchestre, a tout intérêt à sortir des partitions classiques. Voici donc 6 bonnes raisons de cultiver sa spontanéité lorsqu’on est dirigeant d’entreprise.

#3 Pour développer son charisme

Oui, en étant spontané et créatif, on prend forcément plus de risques, car on sort de sa zone de confort. « Mais on s’affirme davantage et on développe son charisme pour entraîner les autres vers le mouvement et l’action, ajoute Sylvaine Messica. C’est en étant vraiment soi-même que l’on peut être charismatique et inspirant».

 NB : j’ai choisi Jean-Paul Belmondo, en situation difficile, même si cela n’en a pas l’air, il a beaucoup de charisme, une belle spontanéité et authenticité et il passait son temps à sortir de sa zone de confort en éprouvant du plaisir, parfois il prenait trop de risque…

Découvrez les autres raisons #1#2#4#5

Vous pouvez retrouver cet article, le commenter et l’aimer sur LinkedIn LinkedIn

Article aussi relayé par Les Ecbos Entrepreneurs Les Echos Entrepreneurs