Je viens de vivre un moment suspendu, inattendu, spontané, décloisonné, plein d’empathie et d’humanité !

Louise Minair est une entrepreneuse que j’ai découverte à travers son pitch très émouvant, sur Club House, dans la room Feed que je co-anime. Elle est co-fondatrice d’une marque de vernis à ongles « Le Rouge à Ongles ». Jusque là, rien d’étonnant, mais Louise est sourde et elle parle, de façon plutôt distincte et claire. Après son pitch, elle est entrée en relation avec moi sur Linkedin et nous avons décidé de nous parler par téléphone, mais comment est-ce possible, elle ne peut pas m’entendre !

A votre avis, avons-nous eu un dialogue de sourd ?

Et bien non, même tout le contraire ! Elle débute avec un logiciel qui lui permet de téléphoner, c’est même la première fois qu’elle a une conversation.  Avec l’application Roger Voice, créée par Oliver Jeannel, ce que je lui dit est retranscris directement par message écrit et en simultané. Au début j’attendais après chaque phrase, mais elle m’a engagé à enchaîné.

Cette jeune femme me remercie pour le soutien que j’apporte à sa marque mais je lui répond, ce n’est pas ta marque que je soutiens, c’est toi !

Etre différent, demande des ressources de développement personnel importantes et nous parlons du fait d’avoir un handicap ou d’être atypique, on a le même ressenti, les gens qui ne sont pas dans la norme doivent se battre pour être accepté pour ce qu’ils sont, pas ce que l’on voudrait qu’ils soient.

Et on parle de vente, de formation des entrepreneurs, car j’en forme notamment à la vente qui est un point crucial de la réussite de la start-up vers sa réussite. Je lui explique et partage quelques conseils en simplifiant mon propos comme je le fais toujours, car j’ai totalement oublié que je parle à une personne sourde, Louise.

Le marketing, c’est essentiel pour se lancer, la vente, c’est indispensable pour rester ! Savoir pitcher et raconter son histoire, c’est important, mais savoir le faire à n’importe quel moment et adapté à n’importe quel profil, c’est ça l’art de la vente pour un entrepreneur.

Après la conquête des clients, vient la négociation qui regorgent de piègent dans lesquels l’entrepreneur peut tomber pour séduire et être référencé par son acheteur. Après quelques conseils précieux, nous continuons notre échange, et je lui demande si c’est moi où il y a beaucoup de jargons dans la bouche des entrepreneurs de start-up ? Elle justement, elle ne fait pas partie des ces personnes qui jargonnent, qui cloisonnent, moi non plus, j’aime vulgariser quand je forme ou parle en conférence, c’est essentiel car cela nous rassemble. Et que des personnes jargonnent vraiment même quand on les arrêtent à chaque phrase ou un mot franglais correspond à un code, comme un code informatique que les  codeurs seulement comprendraient… Et bien ils jargonnent, ils cloisonnent…

Je déteste les barrière d’experts ou de personnes qui veulent marquer leur territoire par le champ lexical et quand je repense à mes formation de management intergénérationnel, il y a un point de progrès, se faire comprendre est la base de la communication, le langage de sourd, c’est eux qui le détiennent ! Et leur non adaptation n’est là que pour dominer par l’incompréhension.

Le dialogue de sourd est aussi le dialogue des égos surdimensionnés, chacun cherchant à avoir raison et à maîtriser, le manque d’écoute et d’empathie, amène jugements, aprioris, frustrations et empêche la communication, celle basée sur l’écoute empathique pas sur le placement de son orgueil.

Nous sommes d’accord sur ce point, nous devons décloisonner, nous les humains, pour se comprendre, s’apprendre et se respecter.

Quand on a de l’empathie, on n’a pas d’âge, on est centré sur l’autre et on en apprend toujours quelque chose.  J’ose demander son âge à Louise à la fin de notre longue conversation, elle a 22 ans, l’âge de mon fils aîné et pourtant, entre nous il n’y a eu aucune barrière d’âge, car nous nous en fichions totalement, ni de quelconque différence car nous avons écouter l’âme de chacune.

Chère Louise, j’espère bien t’accompagner car je te conduirais au summum de ton projet, là où tu seras reine ! Tu n’es pas sourde dans le sens de l’écoute active, merci pour cette belle rencontre pleine d’écoute et d’émotions !

Write a comment